L’orphelinat

Présentation :

L’orphelinat est situé sur la partie nord-est de l’ile Ste-Marie (en pleine brousse) 

dans le village d’Anivorano (1115 hab.) Il se trouve à une distance d’environ 40 km de l’aéroport et est accessible en taxi brousse, moto, quad, et 4×4 par une route sur la première partie puis par une piste de terre.

Il n’y a pas d’électricité et l’eau potable est récupérée à une source proche.

Ce centre accueille une soixantaine d’enfants orphelins de père ou de mère, ou des deux et des enfants maltraités, âgés de 2 à 14 ans qui sont hébergés, nourris, scolarisés et suivis médicalement.

Ils suivent les cours dans les classes surchargées du village le matin (80 à 120 par salle de classe) et les après-midi c’est au centre qu’ils ont le suivi scolaire avec un  instituteur particulier : les résultats scolaires sont très satisfaisants.

Une école maternelle à été crée sur le site pour accueillir les plus petits pensionnaires et les enfants de moins de 6 ans des villages alentours.

L’encadrement des enfants est assuré par le personnel composé de dix employés (rémunérés au smig local) : deux cuisinières, deux lingères, trois laveuses, un menuisier, un maçon, un veilleur de nuit. C’est une grande famille !

Ce centre procure aux enfants un cadre de vie humain : des dortoirs, un réfectoire, des toilettes, des salles de classe, un espace récréatif… le tout au bord de l’océan : baignades surveillées très fréquentes !

Les enfants n’ont pas eu de mal à s’adapter aux notions d’hygiène : lavage des mains avant chaque repas, brossage des dents etc..

Ils apprennent également le respect de l’environnement : de moins en moins de papiers et déchets jonchent le sol du parc environnant…

La nourriture achetée à la Capitale Ambodifatatra arrive de la Grande Terre par bateaux et taxi brousse, d’où le prix de revient élevé ! Des dons alimentaires de La Réunion arrivent ponctuellement par les bateaux de pèche solidaires ou bateau de la Marine Militaire, tout comme le reste du frêt : vêtements, jouets, chaussures, draps couvertures, matériel scolaire, petit mobilier etc.. 

Historique

La création de cet orphelinat est né en 2003 de la rencontre d’une personne, Michelle (que tout le monde appelle “marraine”) avec les autorités locales qui lui ont fait part des besoins urgents de cette partie nord de l’ile, peu fréquentée par les touristes et qui  frôle le seuil de la famine.

Ce centre a trouvé sa place sur le site d’une ancienne menuiserie désaffectée comportant une dizaine de bâtiments fragilisés par les intempéries. Un bail locatif a été mis en place pour une durée de 99 ans.

L’aventure pouvait commencer !

2003

Création de l’Association à but humanitaire ONG malgache ZAZAKELY.
Constructions des premiers bâtiments (cuisine réfectoire, salle de cours, dortoirs, )

Nombre d’enfants accueillis au centre : 45

Les débuts

2005

Ouverture de la Maternelle accueillant 25 enfants.

2009

Reconstruction de la maternelle.
Réouverture en septembre avec 61 enfants
(4 de l’orphelinat et les autres des villages voisins nourris gratuitement à midi et sans frais de scolarité mensuel).

La maternelle reconstruite en 2009.

2010 – 2011

Construction d’un dispensaire pour remplacer l’infirmerie.

En novembre 2010, diffusion du reportage “Les séniors qui réalisent leur rêve” sur France 5.
Suite à ce reportage, les messages d’encouragements et les dons arrivent progressivement, ce qui permet de commencer des travaux de reconstruction qui vont changer la vie de l’orphelinat !

1-­ Achat d’un Quad pour faciliter les déplacements et surtout en réduire la durée (1h pour aller à Ambodifotatra au lieu de 3h) et faire face aux urgences !

Marraine apprend à maitriser le nouveau quad.

2- Réfection des 14 bâtiments en dur : bureau, cuisine/réfectoire, salle de classe maternelle, 2 dortoirs (filles et garçons), 3 bungalows pour le tourisme solidaire (Vanille, Cannelle et Étoile de mer), 2 WC et douches, salle de repos pour le personnel, poulailler, dispensaire, abri du quad.

3- L’accès à l’eau potable : réalisation d’un captage d’eau sur la source + construction d’un château d’eau + adduction d’eau sur tous les bâtiments.

2015

Finitions dans les grands bâtiments : installation des dortoirs avec de nouveaux lits superposés fait localement par un menuisier, dans 2 locaux : filles et garçons.

• Installation de classe pour faire les devoirs et le rattrapage scolaire.

• Réception d’un container envoyé par l’association « Horizon Pouilly » qui s’est démenée pour collecter des dons en matériel scolaire et fournitures diverses.

• Construction d’un petit garage.

2018

• Formation à l’hygiène dentaire dans les écoles et villages avoisinants.


• Réfection du toit des sanitaires des enfants.


• Dallage des allées.


• Création d’un préau pour les enfants.


• Entretien et peinture des toits en tôles.


• De nombreux succès aux examens et surtout, notre 1er zaza bachelier !


• Recrutement d’un médecin à temps plein pour faire face à l’augmentation permanente des consultations au centre médical.

2004

Création de l’infirmerie.

Créations de tables et chambres d’hôtes pour accueillir les parrains/marraines des enfants et des visiteurs. Ils apportent leur contribution et améliorent les revenus.

Les ressources provenant de la vente de vanille,
clou de girofle, artisanat, broderies sont un petit plus.

2008

Le cyclone Ivan détruit tout sur son passage.

Les cyclones à venir devraient moins laisser de trace sur le centre…

Nombre d’enfants orphelins accueillis au centre : 32.

2012 – 2013

Mise en service du chateau d’eau. Fini les allers-retours des enfants et des employers, chargés de bouteilles, seaux et bidons, jusqu’au au village et à la rivière.

Installation de douches, lavabos et WC neufs pour les enfants.
Les bungalows ont tous des douches et WC.

Ouverture du dispensaire : 3 salles,
dont 1 d’hospitalisation de jour (2lits).

Arrivée de 26 nouveaux enfants, la famille s’agrandie !!
Nombre total d’enfants accueillis au centre : 62.

Une antenne à ouvert ces portes à Sahabe (quartier d’Ambodifotatra) sous la forme d’une maison qui abrite un logement pour les enfants (à partir de 12 ans) qui sont scolarisés
toute la journée au lycée de la capitale + un espace internet ouvert au public.

2014

Construction du grand bâtiment (nouveau dortoir)
et réhabilitation de la maternelle.

Investissement dans des équipements :

  • achat groupe électrogène
  • équipement partiel en panneaux solaires
  • compresseur pour dentisterie
  • achat d’un minibus

2016

• Reconstruction du kiosque / coin repas et petites activités.

• Construction d’un atelier de formation et de petite mécanique.

• Construction d’un four à pain.

2017

L’île est frappée par le cyclone Enawo.

• Reconstruction de la salle d’attente du dispensaire en dur.


• Visite du ministre de la santé publique.


• Installation de panneaux solaires.


• Mise en fonction d’un fauteuil dentaire reçu en don. Recrutement d’un dentiste permanent pour le centre médical.


• Décoration des murs de la maternelle.

• Reconstruction d’un bâtiment pour le travail informatique sur des ordinateurs reçus en dons.

Nous aider

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :